Projets collectifs

Soutenir l’agriculture par la création d’ateliers de transformation collectifs et la remobilisation du foncier

L’agriculture cévenole est caractérisée par la prédominance de la polyculture-élevage, avec des fermes de taille modérée, peu mécanisées, aux productions diversifiées. Or, ces filières nécessitent la présence de certains équipements sur le territoire indispensables pour assurer leur maintien, en particulier pour les productions animales soumises à des normes strictes. De plus, de façon générale, beaucoup d’agriculteurs souhaitent valoriser leurs productions en les transformant : fromages, confitures, jus de fruits, terrines, vins, etc… pour s’assurer un minimum de revenus, mais n’ont pas les moyens d’investir seuls dans des outils adaptés et préfèrent mutualiser leurs pratiques pour optimiser l’utilisation du matériel tout en s’inscrivant dans une démarche collective. C’est pourquoi le SHVC accompagne la création de tels outils sur son territoire.

Le pôle agri-alimentaire à Saint-Julien-des-Points

Le SHVC a travaillé de concert avec la communauté de communes des Cévennes au Mont Lozère et les porteurs de projet intéressés pour bâtir un pôle de transformation avec quatre ateliers. Accompagné par le SHVC lors de sa création, le groupement Castane conditionne les produits biologiques à base de châtaigne « La cévenole » pour élargir ses débouchés à toute la France.

La brasserie PBC produit des bières dans le respect du cahier des charges Nature & Progrès. L’entreprise de conservation par séchage ITFC développe de nouvelles technologies et souhaite proposer des prestations aux producteurs désireux de conserver leurs fruits et légumes. L’abattoir volailles abat ses propres volailles et celles des éleveurs du secteur. De plus, le bâtiment a été conçu pour pouvoir accueillir un abattoir mobile pour petits ruminants géré par un groupe d’éleveurs locaux. Par ailleurs, le bâtiment est labellisé « Bâtiment durable d’Occitanie » grâce à sa construction en bois local, sa toiture photovoltaïque et son système de phytoépuration.

L’atelier de transformation végétale du Pendedis

Le SHVC accompagne la communauté de communes des Cévennes au Mont Lozère depuis la création de la CUMA du Pendedis il y a une dizaine d’années pour favoriser la castanéiculture en offrant la possibilité de transformer la châtaigne à des agriculteurs et des particuliers, ainsi que le pressage de fruits pour faire du jus de pommes essentiellement. Aujourd’hui, la CCCML porte un projet d’extension de la CUMA, avec toiture photovoltaïque et phytoépuration pour répondre aux besoins des 130 coopérateurs et utilisateurs et réduire la consommation de ressources.

Les associations foncières

Le SHVC participe aux commissions extra-municipales de communes désireuses de mettre en place des projets agricoles tels que des associations foncières pastorales pour remobiliser des terres abandonnées et permettre l’installation d’agriculteurs qui participent alors à la production d’une alimentation locale, à l’entretien du paysage, à la défense contre le risque incendie, à la revitalisation du village… C’est le cas des communes de Lamelouze et de Saint-Michel-de-Dèze.

(Visited 87 times, 1 visits today)